Pierre Actual - N°999 12/2020

spots

- Milwaukee : le système anti-vol Tick One Key™

- Difac : nouvelle gamme de chaussures de sécurité VM Footwaer®

Pierre Actual - N°999 12/2020

Kiosque

- Saint-Astier dispense son savoir-faire de chaufournier

- Polycor acquiert la North Carolina Granite Corporation

- Cédric Gervais à la tête de Durand Pavage

- Stonepanel® une collection européenne de parements

- Agenda 2021

Pierre Actual - N°999 12/2020

le granit breton «Nuit Celtique», un regain inattendu

Pour Louis Chauris, la nouvelle appellation du granit Bleu de Brennilis, n’est pas totalement étrangère à son nouveau souffle.

Pierre Actual - N°999 12/2020

création de restanques à Gardanne

L’ouvrage est constitué d’un jeu de terrasses bâties devant une maison située dans un petit lotissement récent. L’ensemble se situe sur un coteau autrefois dévolu à la culture de la vigne, au temps où Gardanne était encore un village agricole.

Pierre Actual - N°999 12/2020

La Maison du Mont-July

Un chantier de rénovation réalisé par Obras Architectes-Urbanistes, les Carrières du Bugey et Guinet Derriaz, en pierres de Villebois, de Romanèche et de réemploi.

Pierre Actual - N°999 12/2020

le travail, c’est d’abord la santé

Le 1er janvier 2021, ”les travaux exposant à la poussière de silice cristalline alvéolaire issue de procédés de travail”,  seront officiellement considérés comme cancérogènes au sens de l’article R. 4412-60 du code du travail. Les travailleurs exposés ou susceptibles d’être exposés  devront donc en être protégés. La FFB Pays de la Loire a édité des fiches pratiques permettant de formaliser les mesures à prendre.

Pierre Actual - N°999 12/2020

le coefficient d’absorption solaire conditionne la couleur des matériaux de façade

Les revêtements en pierre naturelle de coloris foncé exposés au rayonnement solaire direct absorbent davantage de chaleur que ceux de coloris clair. Par conséquent, ces revêtements subissent des variations de température pouvant entraîner des dilatations thermiques importantes.

Pierre Actual - N°999 12/2020

succession familiale made in Sidobre

La graniterie Corbière Frères est un bel exemple de transmission de savoir-faire entre plusieurs générations, dans un objectif de développement des activités.

Pierre Actual - N°999 12/2020

Notre-Dame de Paris : la dépose de l’échafaudage sinistré est achevée

La dépose de l’échafaudage sinistré était une priorité car, constitué d’un enchevêtrement de 40 000 pièces pour un poids de 200 tonnes, dont la moitié à plus de 40 mètres de haut, il représentait une grave menace pour l’ensemble de l’édifice.  Son achèvement va permettre d’entreprendre des travaux tout aussi inédits et complexes.

Pierre Actual - N°999 12/2020

Attention au séparatisme ?

Séparatisme est le mot (et les maux) du moment, et il trouve de plus en plus de sens dans la filière pierre naturelle française, entre productions nationales et importations. Le SNROC a légitimement lancé une campagne dans la presse nationale pour défendre les produits français, en particulier dans le cadre d’achats publics d’aménagements urbains.

Dans le même sens, une nouvelle Indication Géographique concernant la Pierre d’Arudy a été récemment homologuée par l’INPI, ce qui porte à quatre le nombre d’IG assurant par ailleurs l’origine des granits bretons, de la pierre de Bourgogne et de la pierre marbrière de Rhône-Alpes.

En face, les matériaux importés occupent toujours une part majeure sur les marchés de la pierre en France, tous domaines d’utilisation confondus, que ces achats soient d’origine publique ou privée.

Comme maintes fois écrit dans ces colonnes, tout est question d’équilibre entre matériaux d’ici et de là-bas, en particulier dans le domaine sensible des achats publics. Attention simplement à ne pas stigmatiser à l’excès les maîtres d’ouvrage qui choisissent un matériau et des produits d’ailleurs. Il semble toujours préférable, même pour la filière pierre française, de choisir une pierre naturelle quelle que soit son origine, plutôt que du béton ou tout autre matériau à fabriquer.

Le SNROC joue en défense, et plutôt bien. La Profession pourrait aussi contre-attaquer dans le domaine de la promotion. Elle a par exemple quatre I.G. de pierre naturelle à faire connaître. Ne serait-ce pas le moment de passer un message de filière ?

Elle a aussi une chance historique à saisir pour valoriser les matériaux naturels, avant que dans le monde de demain, la céramique et toutes les autres matières premières manufacturées, qui sont en train de produire leur révolution verte, ne la ramène à son état de matériau d’alternance occasionnelle.

A moins que là encore le séparatisme ne soit de rigueur...

Numéro en cours
N°1007
09/2021
FEUILLETER SOMMAIRE VERSION PAPIER VERSION NUM.