éditorial

0,00 € TTC
Quantité

l’heure d’une “super-structure” a-t-elle sonné pour la filière ?

Les JPC de la Capeb, le Conseil d’Orientation de l’Institut de la Pierre, le colloque Les Génies de la Pierre organisé par Stono et le LMGC de Montpellier, des discussions informelles lors de l’Assemblée Générale du SNROC... autant d’évènements professionnels qui se sont déroulés récemment dans la filière pierre, où l’idée de création d’une structure nationale qui initierait et, plus encore, coordonnerait des actions de promotion/information, est apparue naturellement.

Ses missions seraient multiples : présenter le visage d’une filière unie pour avoir la légitimité de la représenter, développer des actions d’information et de promotion auprès de tous les publics potentiellement concernés par la pierre naturelle, sous une forme ou sous une autre : architectes, ingénieurs, pouvoirs publics, élus, techniciens, grand public...

Qui pour participer à la création cette super-structure ? toutes les forces vives de la filière : les organisations professionnelles, les associations régionales, les structures de formation et toutes les bonnes volontés.

Une révolution pour la pierre ? Pas vraiment puisque cette fédération des Fédérations a déjà existé à la fin du 20ème siècle, elle s’appellait le Centre de Promotion de la Pierre et de ses Métiers (CPPM) et a tenté (et souvent réussi) pendant dix ans d’animer la filière. Son action phare, le Mois de la Pierre, qui coordonnait, en novembre de chaque année, les actions menées dans toute la France par de multiples acteurs.

Aujourd’hui, le besoin de promotion existe toujours, mais il apparait tout aussi urgent d’assurer une communication plus fluide entre l’amont et l’aval de la filière : architectes, concepteurs, ingénieurs, bureaux d’étude, carriers, tailleurs de pierre, etc.

Il est encore frappant de constater le cloisonnement des spécialités. Alors qu’il n’y a jamais eu autant d’actions, dans et autour de la filière pierre, beaucoup ignorent ce qui se passe dans le métier d’à côté. Cette “super-structure” aurait un intérêt majeur à amener de la porosité à ce niveau là et jouer le rôle de caisse de résonnance pour toutes les initiatives.

Le CPPM a vécu mais buté sur un manque de moyens. Cette éventuelle structure devra en disposer de sérieux si elle veut mener à bien ses missions. Ce sera alors la première démonstration de la volonté de la filière de disposer ou non d’un tel outil et Rocalia pourrait-être le lieu pour débattre de ce sujet.

1030
999 Produits

Fiche technique

Numéro du produit
1030
Type de produit
Pierre Actual
Genre du produit
Editorial
Date du produit
2023/10/01
Numéro en cours
N°1038
07/2024
FEUILLETER SOMMAIRE VERSION PAPIER VERSION NUM.