éditorial

Valeurs à ressusciter…

Pendant très longtemps, même jeunes adultes, nous pensons que malgré les problèmes inévitables de la vie, une féérie comme celle de Noël prend finalement le dessus. Nous pensons que la vie est réglée par une sagesse supervisant la marche du monde.

Puis un jour, nous sommes confrontés à la mort d’un très proche, précisément quelqu’un avec qui nous avons vécu des moments privilégiés de joie simple et sincère. Ce peut être un père, une mère, hélas un enfant, ou un frère ou une sœur avec qui des affinités profondes existaient.

A partir de ce décès, la vie n’a plus le même goût, elle ne peut plus nous enchanter comme avant, même si le travail du deuil s’est accompli au fil des ans.

Autrement dit, la joie n’arrive plus spontanément, la féérie perd de son brillant. L’endeuillé la laisse sur le chemin d’une enfance perdue.

Dans l’accueil d’une famille pour organiser des funérailles, le professionnel doit être conscient de ce désenchantement rongeant l’endeuillé. Quand les proches disent parfois du professionnel : «On aurait dit qu’il fait froidement son travail, qu’il s’en fiche de ce qui nous arrive», ces derniers ne reprochent pas une distance par rapport à l’événement (chacun sait que le professionnel n’est pas dans l’histoire familiale mais ne fait que l’accompagner). Comprenons plutôt que le conseiller funéraire ne sait pas dans ce cas apporter la «magie» relationnelle qui est tant attendue dans ces moments douloureux. C’est l’enfant qui reste au fond de chacun d’entre nous qui a précisément besoin d’un plus d’humanité au moment du grand froid intérieur provoqué par la mort d’un être cher : «apportez moi de l’écoute, soyez la bonne surprise dans ce monde catastrophique, que je ne reconnais soudainement plus…».

Hélas, l’endeuillé ne trouve plus beaucoup autour de lui de points d’accroche lors de sa descente dans l’angoisse. Les Eglises se sont distanciées d’elles mêmes de l’Occidental confronté à la mort. Le discours religieux n’a pas évolué pour répondre aux questions de la plupart d’entre nous, probablement parce que les clercs eux-mêmes ne recherchent pas ou plus la clé qui mène à l’illumination. Sous-estimer l’importance éducatrice des funérailles traduit alors une carence grave dans la vie spirituelle et donc aussi dans l’accomplissement d’une mission pastorale en phase avec la compréhension du commun des mortels.

Dans ce contexte, le professionnel funéraire est de plus en plus isolé pour soutenir les familles et quand il s’y investit, c’est souvent maladroitement en copiant des postures face à la mort. Les familles feraient-elles d’ailleurs mieux dans la plupart des cas ?

On jacasse alors en cérémonie, pour raconter et toujours raconter, et faire pleurer…

Trop rares à mon goût sont les funérailles contenant des explications, des actions et des résolutions. C’est pourtant de cela dont nous avons tous besoin devant la mort.

Se rappeler, pleurer, certes c’est nécessaire, mais c’est aussi très largement insuffisant.

Il faut donc approfondir le niveau moyen de dialogue avec les familles pour qu’elles sachent discerner le contenu crédible d’une cérémonie en s’interrogeant à ce propos pendant les jours qui précèdent le convoi. L’objectif n’est pas de «cirer une dernière fois les pompes du mort» mais plutôt d’exprimer après lui le sens de tous ses efforts et de toutes ses convictions.

C’est grâce à cela que le gris du deuil cède la place à la lumière de la trace laissée par celui qui est parti. S’engager demain en prenant en compte ce chemin parcouru par le défunt, sans l’imiter mais sans l’oublier, c’est rendre possible les retrouvailles avec la joie perdue, différente cette fois-ci. Ce n’est plus la joie infantile d’hier mais celle de l’adulte engagé dans l’action résolue. Si le funéraire en Occident s’avère capable de faciliter cette mutation dans le vécu du deuil, alors il participera à l’aptitude de nos vieilles sociétés à répondre aux grands et terribles défis qui pointent à l’horizon…

Lire la suite

gentil, fape, le voeu

Philippe Gentil : retour à la case pompes funèbres

La traditionnelle réunion commerciale annuelle de janvier du groupe Fape Obsèques-Le Vœu a permis à l’ensemble des salariés d’entériner le changement opéré en fin 2017 avec la nomination de Philippe Gentil au poste de Directeur Général.  Celui-ci comptant déjà derrière lui une solide expérience dans le secteur des pompes funèbres, couplée avec une connaissance déjà acquise dans le milieu de la gestion financière, a été choisi par l’actionnaire pour diriger une stratégie proche des besoins de la clientèle des PME funéraires.

Commander

halliday, jaboin, funérailles, johnny

Johnny Hallyday : l’organisation technique de ses funérailles

Bertrand Vincent et Gilles Quentin, maîtres d’œuvre dans l’organisation des funérailles de Johnny Hallyday, nous expliquent comment une PME comme les pompes funèbres Jaboin ont pu relever le défi d’organiser des obsèques à caractère national. Le sans faute qui peut leur être attribué résulte d’une méticuleuse méthode de travail qui mérite d’être connue par les professionnels de la filière…

Commander

berthelot, SPI, Leroy, Floury, Simon,

Berthelot s’implante au Sud de Paris

La SPI, branche activités funéraires (groupe Berthelot), continue ses acquisitions en procédant selon la technique de «tache d’huile» qui consiste à valoriser chaque unité commerciale par une mutualisation de moyens. L’ADN de ce groupe le situe entre Paris et Rouen, pratiquant la mixité PF/Marbrerie et gérant la diversité de ses implantations grâce à un tronc commun : le respect de la norme NF pompes funèbres. Dernières acquisitions en date : Leroy Funéraire dans les Yvelines, PF Simon à Villejuif et la Marbrerie Floury dans le Val de Marne, faisant passer les Pompes Funèbres et Marbrerie Berthelot à 30 agences. 

Commander

ameganet, clapier, internet

Ameganet : self défense sur Internet

Serge Clapier a doté son entreprise Ameganet d’un département voué au commerce sur la toile. Le but est de capter le flux Internet pour le diriger vers les opérateurs funéraires. «webobseques.com» se veut une alternative efficace aux sites comparateurs de pompes funèbres sur la toile. Epousant les réflexes spontanés de l’internaute, le site répond au besoin d’un devis immédiat émis au nom du professionnel funéraire partenaire. L'opérateur funéraire reçoit simultanément l'offre choisie par l'internaute afin de prendre contact avec lui. 

Commander

Fontaine, EFFS, fédération, européenne

Guillaume Fontaine : implication d’un professionnel passionné

Elu président de l’EFFS, fédération européenne de pompes funèbres, Guillaume Fontaine poursuit une carrière riche d’enseignements et d’expériences au service d’un idéal professionnel. Il fait partie de ceux qui accordent une partie de leur vie professionnelle au service des autres, familles bien entendu mais collègues aussi.  Il va piloter cette année l’action de l’EFFS en vue d’une révision de la norme européenne de pompes funèbres, document qui sera soumis à  votre appréciation d’opérateur funéraire dès ce printemps 2018. 

Commander

chapelle, sète, senegats, barattini, cimetière

Senegats/Barattini : chapelle dans un cadre Paradisiaque

Fabriquée par la graniterie Gérard Sénégats & Fils à Lacrouzette, pour la marbrerie funéraire Barattini, située à Montagnac (34), près de l’étang de Thau, une chapelle privée a pris place dans le cimetière marin de Sète. De part ses dimensions, sa mise en œuvre ayant nécessité des moyens loin des standards, et d’importants travaux de maçonnerie pour créer les accès, cette construction funéraire aura duré un an et demi pour un résultat particulièrement probant. Cette réussite est le fruit d’une combinaison de compétences tant en amont lors de la fabrication, que durant tous les travaux de pose.

Commander

papeterie, registre

Papeterie funéraire : produits sous-exploités

La puissance évocatrice de la papeterie funéraire et son concours dans l’image de marque de l’entreprise funéraire ne sont pas toujours mesurés à leur juste niveau par les professionnels funéraires. La réflexion présidant à l’achat de ces produits ne prend pas toujours en compte, non plus, ce qu’en attendent les familles. Pour preuve, il faudrait idéalement que l’entreprise leur propose au moins le choix entre trois types de registres plutôt qu’un seul modèle imposé à toutes. 

Commander

cercueils, capitons, accessoires, dossier, salon, sapi, artisans

Cercueils et accessoires : ne les enterrez pas commercialement !

La tendance est à l’accentuation des services. Pourtant, le cercueil n’a pas dit son dernier mot en tant que premier poste de facturation. Mais nous allons vivre dans les prochaines années une mutation de la demande dans ce domaine. La réglementation tout d’abord, et certainement ensuite les consommateurs, vont redoubler d’exigences sur la qualité intrinsèque du cercueil  (résistance, adaptation à la destination finale, critères de respect de l’environnement, fabrication française) et reléguer la notion d’apparence au deuxième rang de leur motivation d’achat.

Dans ce contexte, le capiton a gardé toutes ses lettres de noblesse, protégé d’ailleurs par l’obligation réglementaire de le vendre distinctement du bois de cercueil muni des poignées. A l’opposé, les articles métalliques ont quasiment disparu du marché en tant que produits vendus à part aux opérateurs funéraires. Leur fabrication s’est délocalisée à l’étranger et leur commercialisation relève désormais de l’activité de négoce, excepté quelques modèles spécifiques.  

Commander

législation, vide, sanitaire, dépôt, caution, enfant, CAF

Législation

- Vide sanitaire/Définition et obligation

- Dépôt temporaire dans une annexe d’église

- Chèque de caution/Encaissement sans consentement préalable

- Décès d’enfant/aide de la CAF

Commander

brèves, belgique, salon, nancy, mutac, bardot, printemps, befa, schaerbeek, concours, innovation, agenda

Nouvelles brèves

- Inhumation à Paris : bras de fer absurde

- Belgique : un troisième salon !

- Erratum : article colloque à Nancy

- Mutac : certifiée efficace !

- Brigitte Bardot : inhumation prévue chez elle

- Printemps des cimetières : notez : Dimanche 13 mai

- Salon BEFA Düsseldorf : le grand rendez-vous

- Schaerbeek : problèmes au cimetière

- Innovation funéraire : concours à l’échelle européenne

- Agenda 2018

Commander
Numéro en cours
N°315
01/2023
FEUILLETER SOMMAIRE VERSION PAPIER VERSION NUM.