editorial

Le devoir d’inventer

Il m’arrive hélas trop souvent d’assister à des prestations de cérémonial qui en font trop ou pas assez. Le plus dur en la matière est de trouver le juste milieu qui classiquement se résume de mémoire par quatre «S» : simplicité, sobriété, solennité et sincérité.

Il faut que les actes composant un rite soient simples car une cérémonie ne doit pas se transformer en exercice savant, technologie aidant parfois. Au contraire, la composition d’un rite doit répondre au sens commun, aux valeurs partagées et s’adresser intelligemment à la sensibilité de toutes les générations qui participent au dernier hommage, jeunes et vieux unis en la circonstance pour éprouver la même chose au même moment. C’est si rare comme circonstance qu’il faut la soigner tout particulièrement.

A ce titre, la cérémonie se compose d’actes solennels, c’est-à-dire qui ont du poids dans l’esprit de ceux qui y participent, sur le moment bien sûr, mais aussi du poids dans la mémoire que chacun gardera de ce qu’il a vécu et pensé lors de l’hommage.

Pour avoir ce poids, que le convoi ait un caractère religieux ou civil peu importe, il faut que les concepts exprimés ou les gestes effectués soient simples sans être indigents.

Simplicité rime alors avec limpidité puisque non seulement ces éléments doivent être mis en œuvre mais de surcroît, ils doivent être compris parfaitement et véhiculer sans ambiguïté l’intention de leurs auteurs.

La simplicité renvoie donc aussi à la notion de sincérité car l’intention dans la parole et le geste exige d’être naturellement autorisée pour celui ou celle qui en est l’auteur.

D’où cette notion de sincérité qui ne peut se départir du rôle naturel dont est investi chacun.

Est-ce que la famille touchée par un deuil accorde un rôle «naturel» à l’officiant, religieux ou non, au maître de cérémonie, aux porteurs, au personnel de cimetière ou au personnel de crématorium ? Jusqu’où tous ceux-ci peuvent ils aller pour faire quoi au juste ?

Laissons les gants blancs en la circonstance, n’allons surtout pas jusqu’à la larme hypocrite du croquemort, ne nous empressons pas de récupérer l’étole du prêtre en voie de disparition avancée mais tentons d’accompagner l’évolution des funérailles en leur garantissant les quatre «S» qui s’imposent à chaque étape d’un convoi.

Or il y en a une dans laquelle pointe souvent une urgence : celle de la remise des cendres au crématorium. Il ne faut pas que celle-ci puisse se comparer au retrait d’une marchandise au magasin de bricolage, ticket de caisse en main comparé ici avec le pouvoir attestant la qualité de réceptionnaire des cendres. Regardons plutôt la responsabilité que prend le cimetière en recevant l’inhumation d’un corps et tentons enfin d’apporter une garantie équivalente dans les pratiques nouvelles découlant de la crémation.

La personne qui réceptionne l’urne endosse une responsabilité morale identique à celle du maire dans son cimetière, quand bien même les cendres n’équivalent pas à un corps humain.

Il nous faut donc penser la solennité du moment en lui donnant une trace et des témoins.

Si je revenais dans le funéraire en travaillant dans un crématorium, je créerais alors un registre de l’alliance sur lequel le réceptionnaire de l’urne s’engagerait personnellement sur le plan moral quant à la destination des cendres et des témoins signeraient aussi ce document pour lui donner une valeur forte et irréfutable. La remise de l’urne serait donc conjuguée au rappel des principes réglementaires et moraux concernant la destination des cendres et la signature du registre de l’alliance s’effectuerait au même moment et au même endroit.

Quant à la sincérité demandée au professionnel funéraire, elle se conjugue avec la simplicité et la sobriété d’une transmission de responsabilité à l’égard des cendres, dans le droit fil du respect de la personne humaine partout et constamment au sein du crématorium.

C’est si simple, si sobre et si sincère que c’est tout ce que les familles attendent le plus solennellement possible des prestations en de telles circonstances…

Lire la suite

csnaf, magnienville, salon, entretien

fournisseurs : une bataille à gagner impérativement !

Importations... centrales d’achat… regroupements et rachats…contrats obsèques… Tandis que le 30ème anniversaire du salon sera célébré en novembre prochain sur le site même de l’événement, Aubin de Magnienville, Président de la CSNAF, perçoit l’événement non comme un aboutissement mais comme la nécessité d’un nouveau départ. Au cours d’un entretien, il nous interpelle avec les questions que les fournisseurs se posent aujourd’hui à propos de leur avenir.

Commander

chauffert, chambre, funéraire, ménéhould, pompes, funèbres

Le meilleur d’une famille professionnelle

La famille Chauffert a inauguré sa nouvelle chambre funéraire à Sainte Ménehould, ville située dans l’Est de la Marne. Entourés de collègues et amis, les parents étant eux aussi présents, les trois frère et sœurs ont présenté le fruit de leurs efforts qui reflète leur façon d’envisager le service aux familles. Tous trois sont unis par une même passion du métier et les murs de cette chambre funéraire transpirent le professionnalisme d’une part et une grande sensibilité d’autre part. 

Commander

spl, lyon, bron

Le service public tisse sa toile

Une dynamique de développement s’est mise en place dans l’agglomération lyonnaise avec la création de la SPL l’année dernière. Dressant son premier bilan annuel d’activité, celle-ci inaugure une nouvelle implantation à Bron, secteur stratégique, et a rallié à sa cause quatre communes supplémentaires. La SPL se développe particulièrement vers la périphérie Sud-Ouest de Lyon qui est également l’un des deux secteurs majeurs de l’implantation des établissements de santé dans l’agglomération.

Commander

crématorium, vendin,

Renaître de ses cendres

Le crématorium de Vendin-lès-Béthune a fermé cette année pour réaliser des travaux de mise en conformité des fours. Commencée en avril et terminée en août, la modernisation du site comprenait aussi la création d’une petite salle de cérémonie et le rafraîchissement de la grande salle. Somme toute, les autorités locales ont célébré l’aboutissement de la cure de rajeunissement le 10 octobre dernier.

Commander

udife, choix, funéraire, ecoplus

Udife annonce la couleur  

Par voie de communiqué, Udife, maison mère des réseaux Le Choix Funéraire et EcoPlus Funéraire, nous explique sa vue du marché funéraire et son positionnement en conséquence.

Elle invite les PME à la rejoindre dans sa stratégie face aux nouveaux circuits commerciaux qui s’installent via la prévoyance funéraire. 

Commander

maison des obsèques, services, funéraires, la rochelle

A droite, au centre et à bâbord ?

En regardant la carte de France, le partenariat entre le réseau funéraire mutualiste La Maison des Obsèques et les services funéraires publics touchait la moitié droite, Lyon, le centre axial du Paris, Paris et Tours et se déportait à gauche avec Saintes. La Rochelle vient d’amplifier le mouvement en signant le 17 octobre à son tour une convention de collaboration identique. Les pompes funèbres publiques La Rochelle-Ré-Aunis porteront le fanion de La Maison des Obsèques et hissent le grand mât pour capter le vent dans leurs voiles.

Commander

funeplus, rodde, fiff

Financement et formation  

Funéplus ajuste constamment son offre aux besoins de ses adhérents : création d’un organisme de financement des PME, formation sur mesure par contrats individuels, informatique gérée au quotidien, conception sur mesure des monuments, autant de services à propos desquels nous devions apporter un éclairage à nos lecteurs. Ce mois-ci, zoom sur le financement par le FIFF et sur le contrat pro tel que Funéplus le développe.

Commander

arrêté, ffpf, cpfm, syndicat, représentativité

Photographie syndicale du privé dans le funéraire

Un arrêté du 26 juillet, paru le 12 août, consacre la représentativité de la FFPF et de la CPFM dans le secteur funéraire tout en attribuant à chacun des syndicats un poids proportionnel au nombre d’agences déclarées par chaque organisme. Avec seulement 19,99 % de représentativité reconnue, la FFPF ne peut, comme la CPFM, permettre à elle seule l’officialisation d’un accord de branche.

Commander

statistiques, crémation, 2016

Statistiques de crémation : à petit feu…

Retenez le chiffre : 36,45 % en 2016. Le prix de la crémation peut désormais être dilué en deux postes (taxe et redevance) qu’il faut additionner chez certains crématoriums pour deviner le prix en fait réglé par l’usager. Au sein du parc des crématoriums, tous les gestionnaires ne s’en sortent pas aussi bien, comme le montrent les tableaux dressés par la FFC après enquête auprès des établissements.

Commander

décès, maison, retraite, ffc

Décès dans les maisons de retraite : entrées et sorties problématiques

Dans son communiqué de Toussaint, la Fédération Française de Crémation souligne les abus quotidiens liés au contexte des décès dans les maisons de retraite. Il faut saluer le fait que la FFC sort cette fois-ci de l’examen des pratiques funéraires dans le cadre strictement lié à la crémation et embrasse un problème plus général se posant aux familles. Voilà une belle et bonne initiative !

Commander

formation, apprentis, conseillers, MFR, Herbretais

Les premiers apprentis conseillers funéraires !

La formation dans l’activité des pompes funèbres intègre désormais la solution de l’apprentissage, réservée aux personnes de moins de 30 ans. La première édition de ce cycle pédagogique s’étalant sur un an a débuté en septembre, organisé par le centre d’apprentissage de la Louisière, aux Herbiers en Vendée.  Le centre de formation MFR, antenne CFA Herbretais, a monté cette initiative en collaboration avec des professionnels du secteur et avec le concours de la CPFM et de l’UPFP.

Commander

lettre, ministère, internet, contrats

Familles ou professionnels : un courrier pour les défendre

Funéraire Magazine interpelle ce mois-ci le ministère de l’intérieur, les syndicats de la branche et Jean-Pierre Sueur pour que le système d’habilitation ne parte pas à la dérive des progrès électroniques et notamment des contractualisations via Internet. Faute d’une réflexion poussée dans ce domaine et d’un arbitrage clair et net, les pratiques évoluent sans véritable encadrement. Il est encore temps de s’y opposer mais il est midi moins une…

Commander

formation, continue, metta, funefor

Demain l’obligation de formation continue                                      

Mario Metta, (Funefor, école funéraire) nous fait parvenir un article expliquant l’importante réforme qui touchera en 2018 tous les intermédiaires d’assurances, donc tous ceux qui proposent des contrats obsèques. De nouvelles obligations en vue dont celle d’une formation annuelle obligatoire et celle d’une information accrue du souscripteur.

Commander

formation, continue, metta, funefor

Demain l’obligation de formation continue                                      

Mario Metta, (Funefor, école funéraire) nous fait parvenir un article expliquant l’importante réforme qui touchera en 2018 tous les intermédiaires d’assurances, donc tous ceux qui proposent des contrats obsèques. De nouvelles obligations en vue dont celle d’une formation annuelle obligatoire et celle d’une information accrue du souscripteur.

Commander

cérémonies, civiles, rite, cérémonial, religieux

Le sens des cérémonies civiles : secrets d’un hommage à réussir

La cérémonie civile que désirent de plus en plus les familles nécessitera un bond en avant dans le savoir faire déployé par les professionnels funéraires. L’opposition du civil et du religieux en matière de rites ne repose sur rien de solide. Le fonctionnement de l’esprit humain est invariable et les recettes restent les mêmes, au service d’une réaction positive face à la mort. Ce deuxième volet analyse les principales lignes de force qui donnent accès à la réussite d’une cérémonie et cite l’exemple de funérailles qui se sont déroulées ce mois d’octobre.

Commander

peruzzaro, cimetière, meyzieu, columbarium

La Graniterie du Forez déploie son savoir-faire

Installée à Feurs (42), la Graniterie du Forez vient de réaliser un columbarium dans le cimetière de Meyzieu, près de Lyon. Création, fabrication, pose... Florent Peruzzaro a tout fait.

Commander

funéraire, paris, salon, annonce

Salon Funéraire Paris : Vous êtes attendus allée D, stand n°01 ! 

Le salon Funéraire Paris 2017 approche à grands pas.  Ce millésime s’avère plus qu’intéressant à visiter du fait de la diversité des exposants dont une partie est inconnue ou presque de la majorité de nos lecteurs. Les stands sont révélateurs des évolutions du secteur et les animations, confirmées, offrent des réponses précieuses sur deux sujets d’actualité en 2018 : le certificat de décès électronique et la création d’un médiateur entre les familles et les professionnels à l’initiative de l’UPFP et de la CPFM.

Commander

écologie, funérailles, environnement

Quel impact environnemental pour les pratiques funéraires ?

L’écologie touche autant à la réflexion sur les fournitures que sur les services apportés par les professionnels. Il y est certes question d’impact sur l’environnement mais aussi d’écologie du comportement. Il est souhaitable de comprendre et mesurer dès aujourd’hui les axes du changement qui frappent à la porte de la filière car cette fois-ci, ce sont les particuliers qui sont à l’origine de la mutation en cours. Pour les professionnels exerçant le métier, le pire serait de ne pas les prendre suffisamment en compte…

Commander

bibliographie, culture, cimetière, caen, le guay, éthique

Bibliographie

Ici repose… : Ouvrage à la découverte des cimetières de Caen.

Le fin mot de la vie : Damien Le Guay, qui s’est déjà risqué sur la pente dangereuse de la thanatologie en tant que Président du Comité d’Ethique du Funéraire, signe cette année un ouvrage ambitieux et probablement salutaire pour nos prochains, voire pour nous mêmes à terme inconnu.

Commander
Numéro en cours
N°315
01/2023
FEUILLETER SOMMAIRE VERSION PAPIER VERSION NUM.