Les Gens du Granit
  • Les Gens du Granit

Les Gens du Granit

18,48 € TTC
Quantité

  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Jean est un sacré personnage. Il a tout fait, ou presque ! Carrier, épinceur, tailleur de pierre, polisseur, poseur, chef de chantier, il a pratiqué l'ensemble des métiers qu'on a pu exercer dans le granit au XXème siècle. Complètement Italien, puis totalement Français, s'appelant Giovanni, puis Jean, il représente, à lui seul, plus de trois générations de graniteurs.
Sa mémoire est intacte. Sans retenue, il nous passionne par ses récits. Avec lui, nous découvrons tout un monde où la passion l'emporte souvent sur la raison ! Il conte de belles aventures, parle de réussites et de drames.
Jean a souhaité rester anonyme. Discret, modeste, il se dit un homme ordinaire. Les noms et les prénoms sont parfois changés, les lieux sont volontairement imprécis. Mais tous les faits relatés sont restitués de la façon la plus fidèle.
Certains n'auront pas vécu les mêmes évènements, d'autres pourront émettre des opinions qui viendront contredire celles de Jean. Il s'en excuse par avance auprès du lecteur, conscient que bien d'autres personnes auraient pu, comme lui, tenir le rôle de narrateur : « Lorsque les auteurs m'ont proposé d'être le personnage central de ce livre, j'ai d'abord refusé. Je ne voyais pas d'intérêt à me mettre en avant, à raconter une vie sans anicroche qui n'intéresse personne. Une vieillerie comme moi, vous pensez ! Je n'ai jamais rien fait d'extraordinaire, Je ne m'appelle pas Monsieur Isidore ou Monsieur César. Je ne suis pas riche. Et pourquoi moi ? Ils m'ont dit : “mais Jeannot, il faut bien que ce soit quelqu'un !” Alors, d'abord à reculons, je leur ai parlé. De la misère de l'Italie en 1900, de mes ancêtres “migrateurs”, des premiers coups de massette que je me suis donné sur la main. Et puis, au fil des interviews, je me suis pris au jeu. J'ai aimé raconter la carrière, le chantier, ma vie avec Madeleine, le sourire de mes gosses... J'ai revécu intensément tous les moments de mon existence. J'ai pleuré, parfois.
J'ai quatre-vingt-douze ans. Ma vie a été modeste, discrète, ordinaire. Je suis fier d'avoir élevé, avec Madeleine, nos quatre enfants. Nous avons eu la douleur de perdre notre fils Louis, à sa naissance. Que sont nos petits malheurs lorsque des familles entières ont été emportées par la fureur nazie ? Personne, autour de moi, n'est mort par le granit, mais tous ont travaillé très dur. Beaucoup de mes copains ont traversé, eux aussi, ce siècle avec sérénité.
Les Vosges ont été le Far West du granit, avec ses pionniers, ses cow-boys, ses chercheurs d'or, ses réussites fulgurantes... Ceux qui nous suivent travailleront le granit comme nous n'avons jamais rêvé que cela puisse se faire. Nous sommes dépassés par un progrès immense. Une époque se termine, une nouvelle aventure commence. J'ai accepté de témoigner pour que nos enfants s'enrichissent de toutes nos expériences, pour que le mouvement continue, pour que les Vosges qui ont accueilli ma famille restent une terre de granit prospère.
J'espère que le lecteur me pardonnera mes radotages de vieux bonhomme. Il comprendra que j'ai aimé mon métier, le vie et la pierre... ma pierre !»

Elisa Orivel
998 Produits

Fiche technique

Numéro du produit
Type de produit
Genre du produit
Date du produit
Durée d'abonnement
Numéro en cours
N°1007
09/2021
FEUILLETER SOMMAIRE VERSION PAPIER VERSION NUM.